amenagement de poste

 

Cette démarche d’aménagement de poste peut être conduite, tant au niveau d’un recrutement d’une personne en situation de handicap, que du maintien en emploi d’un salarié rencontrant des restrictions d’aptitudes ou en risque d’inaptitude avéré. Cette décision doit être émise par le médecin du travail.

Pour ce faire, la réalisation d’une étude de poste est indispensable.

Cette étude permettra d’identifier les moyens de compensation destinés à réduire les écarts entre le poste tel qu’il existe et les capacités de la personne. Elle doit se réaliser avec le concours, à minima de la personne concernée, de son responsable hiérarchique direct, selon la taille de l’établissement avec un représentant de la direction générale ou du service RH et enfin le médecin du travail. Un conseiller extérieur peut être mobilisé pour accompagner et enrichir l’étude avec ses connaissances et compétences. Il peut également prendre ainsi le rôle de coordinateur.
En fonction de complexité des situations, d’autres interlocuteurs peuvent être mobilisés : ergonome, psychologue prestataire spécialisé dans un type de handicap, entreprise spécialisée pour des essais de matériel, etc.....

La démarche :

  • Étape 1 : repérage des exigences du poste en termes de tâches, de postures de travail (mouvements, poids soulevé, fréquence...), de conditions de travail (horaires, travail seul/équipe, charge mentale...) et d’environnement (aération, température, bruit...). Il s’agit de révéler ce qui pourraient rendre incompatible le poste avec les capacités du salarié ;
  • Étape 2 : analyse des capacités du salarié au regard de l’avis médical du Médecin du Travail. Il s’agit de raisonner en termes de capacités ou d’incapacités à réaliser une tâche attendue.
  • Étape 3 : recherche de moyens de compensation et élaboration d’hypothèses d’aménagement. Cette phase sera l’occasion de confronter les propositions avec celles du médecin du travail, tout en tenant compte des contraintes (budget, risques professionnels, possibilités de développement....).
  • Une fois le projet d’aménagement validé, vous avez la possibilité de déposer une demande de subvention auprès de l’AGEFIPH (secteur privé) ou du FIPHFP (secteur public). Le salarié concerné doit alors être bénéficiaire du statut de travailleur handicapé.

Nos services peuvent vous accompagner tout au long de cette démarche d’aménagement de poste et se tiennent à votre disposition.
Ainsi, vous pouvez contacter :

  • Pour le Gard: 04.66.68.99.70;
  • Pour les Pyrénées-Orientales: 04.68.66.60.60.