VRAI

L’accès à l’emploi pour les personnes handicapées est plus difficile. En effet, aux difficultés d’accès à l’emploi liées à la situation économique, ces personnes sont souvent en situation de ne plus pouvoir exercer leur métier d’origine. Les qualifications dont elles disposaient sont rendues inopérantes du fait des restrictions d’aptitudes. Dans ces conditions, le retour à l’emploi ou le maintien avec un reclassement interne passe souvent par un développement de compétences après que l’étude de l’évolution professionnelle et des aptitudes ait été menée.

 

 

FAUX : il y a plusieurs types de handicap, bien au delà de ceux là. En plus on trouve :

-          Le handicap intellectuel. La déficience porte sur la sphère intellectuelle. C'est-à-dire sur les capacités cognitives (classification, sériation, transitivité, combinatoire, compréhension, etc.)

-          Le handicap psychique. Il est l’effet de maladies psychiques telles que la schizophrénie, les maladies bipolaires, les TOC, etc. ces maladies entrainent des troubles de la relation, de l’angoisse, des troubles de la mémoire, etc.

-          Le handicap métabolique. Il est issu de maladies dont les effets peuvent être variés. Le diabète entraine une fatigabilité accrue, des risques de coma ou de perte de la vision ; les soins sont constants. Le SIDA, l’épilepsie, l’obésité, les maladies cardiaques, etc. sont considérées comme telles.